Conseils d’utilisation et d’entretien d’une cigarette électronique rechargeable

Savoir utiliser votre cigarette électronique rechargeable :

Le pack d’une cigarette électronique rechargeable contient selon les formules une ou plusieurs batteries avec chargeur, un ou plusieurs atomiseurs et une ou plusieurs cartouches contenant l’e-liquide. Retrouvez notre article sur le fonctionnement d’une e-cigarette et ses composants.

NOUVEAUTE : Découvrez maintenant la démonstration de notre modèle eGo CE4 Stardust en vidéo !

Lorsque vous réceptionnez votre kit de cigarette électronique rechargeable, vérifiez tout de suite que la batterie et l’atomiseur ou le clearomizer fonctionnent. Nous vous conseillons vivement lors de la première utilisation de charger la batterie au maximum (bien qu’elle soit en principe pré-chargée). Ensuite, la batterie mettra une à trois heures pour se recharger lorsqu’elle sera vide (en principe la diode ou le bouton clignoteront pour vous avertir qu’elle est vide). En général, le bouton est rouge lorsque la batterie est en charge, et s’éteint ou devient vert lorsqu’elle est suffisamment rechargée. Cependant lors de la toute première charge au maximum, même si le bouton devient rapidement vert, laissez votre batterie en charge pendant 30 minutes de plus. Retirez la ensuite.

Si vous utilisez des atomiseurs et non des clearomizers (2 en 1 atomiseur et réservoir), tout atomiseur neuf doit être « rodé » avant d’atteindre son plein rendement : commencez par éliminer le liquide d’usine éventuellement mis lors de la fabrication (les atomiseurs neufs sont parfois imprégnés de liquide d’usine pour une conservation optimale) en soufflant fortement à l’intérieur. Essuyez avec un papier absorbant au besoin.
Remplissez ensuite votre cartouche du e-liquide choisi jusqu’au 3/4 au maximum. En cas de liquide sur vos lèvres ou doigts, enlevez le immédiatement et nettoyez votre réservoir.
Enclenchez ensuite cette cartouche remplie de liquide dans votre atomiseur selon les instructions et posez verticalement les deux éléments assemblés pendant plusieurs minutes afin que le liquide s’introduise bien dans l’atomiseur.

Si vous utilisez un clearomizer, remplissez le directement d’e-liquide jusqu’à 1,6 ml au maximum en suivant bien les instructions, et couchez le pendant plusieurs minutes afin que les mèches s’imprègnent bien du liquide.

Lorsque votre matériel est prêt, vissez alors la batterie chargée sans serrer fortement sur votre atomiseur ou clearomizer.

Lorsque votre cigarette électronique est prête à l’emploi, patientez 30 secondes afin que le liquide s’introduise à nouveau bien dans l’atomiseur ou le clearomizer, la e-cigarette verticale, puis aspirez plus lentement et plus longuement qu’avec une cigarette classique pour une optimisation de l’efficacité. Ainsi l’atomiseur ou le clearomizer crépite légèrement. Vous obtenez alors une belle fumée qui n’est autre que de la vapeur.
Si la batterie n’est pas automatique, il vous faudra appuyer sur le bouton pour permettre l’aspiration.
Si les premières bouffées donnent peu de vapeur et le goût est désagréable, rien d’inquiétant, c’est normal ! Dans le cas d’un atomiseur, le liquide éventuellement mis lors de la fabrication doit s’éliminer et cet atomiseur doit se roder. Aspirez à nouveau une dizaine de bouffées et le goût deviendra beaucoup plus agréable, de même la vapeur sera puissante.

Sachez qu’au premier usage, vous nécessiterez une petite période d’adaptation pour vous initier au « vapotage » : comme déjà spécifié vous devez aspirer plus doucement et un peu plus longuement qu’avec vos cigarettes classiques. En effet, aspirez trop fort peut entraîner une quinte de toux, et aspirez trop faiblement n’activera pas la batterie. Rien de bien compliqué, cela deviendra rapidement naturel.

Si vous sentez que l’e-liquide ne s’écoule pas dans l’atomiseur, vérifiez que la cartouche a bien été percée : le capuchon de la cartouche doit avoir un trou suffisamment net.

Vous vous rendrez compte facilement que le réservoir et/ou la batterie sont vides, ou que l’atomiseur ou le clearomizer doit être changé, quand la vapeur sera beaucoup moins dense. Le bouton ou la diode ne s’illumineront plus, et le goût changera. Il vous suffira donc de remplir d’e-liquide votre réservoir, de recharger votre batterie ou de changer votre atomiseur ou clearomizer.

Entretenez votre matériel :

  • Pour optimiser l’efficacité de votre cigarette électronique rechargeable, pensez à nettoyer fréquemment votre réservoir à l’eau chaude. Laissez le bien sécher sur un sopalin avant de le remplir à nouveau.
  • L’atomiseur ou le clearomizer se change environ tous les mois, encore une fois cela dépend de votre consommation. Vous vous apercevrez qu’il faut le changer lorsqu’il ne produira plus de vapeur, vous aurez l’impression d’aspirer de l’air froid sans véritable goût ou un goût métallique. Nous vous conseillons vivement d’avoir un atomiseur ou un clearomizer pour chaque arôme.
  • Ne jamais inhaler sans e-liquide sous peine d’endommager l’atomiseur ou le clearomizer.
  • Nettoyer régulièrement les pas de vis de la batterie et de l’atomiseur ou du clearomizer à l’aide d’un tissu sec, et soufflez à l’intérieur de chacun. Enfin, idéalement laissez durant chaque nuit les deux parties sur un papier absorbant tel qu’un sopalin pour faire sortir le liquide éventuellement restant.
  • Après utilisation, ne stocker pas votre liquide et votre matériel dans un environnement humide ou trop chaud (température idéale : environ 20°).

Quelques conseils :

  • Nous vous recommandons à chaque usage de ne pas utiliser votre cigarette électronique plus longtemps qu’une cigarette traditionnelle, c’est à dire de tirer environ quinze bouffées.
  • Si vous ressentez mal à la gorge, vous avez certainement abusé de votre première cigarette électronique ! Les premiers vapoteurs ont tendance à consommer davantage tellement ils sont satisfaits du dispositif, cependant veillez à modérer votre consommation. De plus, l’e-liquide a effectivement tendance à assécher la gorge, veillez à suffisamment vous hydrater.
  • Si vous souhaitez obtenir une fumée plus importante, sachez que le volume de vapeur est plus grand à l’intérieur qu’à l’extérieur. Dans tous les cas, tirez plus longuement et plus lentement qu’une cigarette classique, et inclinez légèrement votre cigarette électronique vers le bas.
  • Veillez à toujours avoir un stock d’avance en termes de liquides et d’atomiseurs ou de clearomizers. Une seule batterie supplémentaire et un seul chargeur suffiront. N’hésitez pas non plus à avoir une cigarette électronique jetable de secours. Une rupture de stock pourrait vous faire rechuter vers le tabac…
  • Si vous changez de saveur, il est très préférable de changer d’atomiseur ou de clearomizer pour ne pas mélanger les goûts.
  • En ce qui concerne votre entourage, expliquez explicitement le concept et l’innocuité de votre cigarette électronique. Vous ne fumez pas, vous « vapotez ». Dans le train, dans les lieux publics, ou à la maison, votre entourage doit être conscient des bienfaits de la cigarette électronique afin qu’il ne rejette pas malencontreusement le procédé.
  • En cas de démotivation, n’hésitez pas à varier les saveurs ou le taux de nicotine. Les goûts, ce n’est pas ce qui manque au concept ! Vous trouverez alors celui qui vous fera à nouveau apprécier la cigarette électronique.
  • Enfin, si vous utilisez le dispositif pour la première fois, il est indispensable de le tester sur plusieurs jours (évidemment toujours en effectuant des pauses régulières), sans quoi vous ne pourrez savoir s’il s’agit ou pas d’une méthode qui vous convient.