La cigarette électronique est un dispositif composé d’une batterie et d’un atomiseur. Elle se sert d’un e-liquide pour reproduire les sensations d’une cigarette de tabac classique et son utilisation permet de se sevrer du tabac sans souffrir des effets de manque. Vu la multitude des marques qui proposent ce dispositif, il devient difficile de choisir un équipement de qualité. Voici quelques critères qui vous aideront à faire un bon choix.

Le format de la cigarette électronique

Le format de la cigarette électronique est le premier élément que vous deviez prendre en compte dans votre choix. Sur le marché, vous pouvez trouver les formats :

  • Pod;
  • Tube ;
  • Box;
  • Les mods experts.

Le choix de l’un ou de l’autre de ceux-ci se fait en fonction de votre expérience de vape ou de vos goûts. Chacun d’entre eux possède en effet des avantages et inconvénients qui peuvent influencer votre choix. Les pods et les tubes sont des équipements adaptés aux personnes qui recherchent la discrétion, mais ils sont moins performants et ont une faible autonomie. Les box sont par contre plus performants, polyvalents avec une grande autonomie. Ils sont par contre peu discrets et leur utilisation plus complexe. Les mods experts sont des cigarettes électroniques qui fonctionnent sur accus avec une importante puissance.

L’autonomie de l’appareil

En second lieu, il est très important de vérifier l’autonomie de sa cigarette électronique avant de la choisir. Elle s’exprime en mAh. Plus l’intensité est élevée, plus la batterie de votre appareil sera résistante. Afin de connaître l’intensité idéale qu’il vous faut, vous devez prendre en considération votre degré de consommation de cigarettes. Les grands fumeurs auront le plus besoin d’une vapoteuse avec une importante autonomie. Une e-cig de 2200 mA est largement suffisante pour satisfaire les personnes qui fument peu. Ceux-ci n’auront pas besoin de toujours recharger leur équipement. L’appareil à choisir pour un vapoteur moyen doit au moins avoir une batterie de 2600 mA. Quant aux grands fumeurs, il faudrait prévoir des vaporettes avec une grande puissance pour vapoter toute la journée. Ceux-ci doivent choisir un équipement avec une autonomie de plus de 4000 mA.

La puissance

Chaque batterie délivre un courant électrique d’une certaine intensité qui est directement transférée à la résistance. L’atomiseur sera capable de supporter cette force en fonction de la capacité de la batterie. Sinon, vous ressentirez le goût de brûler, produit lorsque la mèche de coton et les coils sont cramés (le dry hit). Pour les débutants, l’idéal est de commencer doucement pour apprendre à bien vapoter. Préférez donc les cigarettes électroniques avec une puissance inférieure à 100 W. Les experts peuvent aller au-delà de cette puissance sans absolument rien risquer.

La valeur de la résistance de la cigarette électronique

La résistance se situe au niveau du clearomiseur. Elle influence grandement les sensations ressenties durant le vapotage. Choisir la résistance de son appareil revient à choisir le type de vape qui vous convient. Un appareil avec 1 ohm produit une vape indirecte. C’est le propre du commun des vapoteurs qui stockent la vapeur dans la bouche avant de l’avaler. Les appareils avec une résistance entre 0,5 ohm et 1 ohm produisent une vape polyvalente entre inhalation indirecte et directe. À partir de 0,5 ohm, vous avez une vape puissante en inhalation directe qui consiste à avaler directement la vapeur. Les appareils avec une telle résistance attirent surtout les vapoteurs qui recherchent de nouvelles sensations de vape.

La capacité du clearomiseur

Le clearomiseur est l’élément de l’e-cig au sein duquel est stocké l’e-liquide. Il intervient comme la batterie dans la détermination de l’autonomie de l’appareil. Ainsi, les débutants peuvent être satisfaits avec une contenance de 2 ml à 3 ml. Les personnes qui vapotent beaucoup doivent, par contre opter pour une capacité beaucoup plus élevée. Ceci leur permet en réalité de limiter le nombre de remplissage en une journée.