Connue également sous le nom « e-cigarette », la cigarette électronique est un vapoteur personnel qui génère un aérosol destiné à être inhalé. La vapeur produite par ce dispositif électronique ressemble visuellement à la fumée produite par la combustion du tabac. Elle peut être aromatisée (arôme de tabacs blonds, de fruits, de bonbons) et contenir ou non de la nicotine. À la différence de la fumée produite par la cigarette classique, cette vapeur n’est pas du tabac brûlé. Si vous souhaitez mettre la main sur l’e-cigarette pour arrêter la cigarette traditionnelle, voici 3 meilleurs modèles à adopter !

smoking

Le modèle Kroma de Innokin

Le Kroma est un pod mod résistant, fabriqué par Innokin. Ce kit idéal pour démarrer la vape peut aussi être utilisé en setup secondaire. Il est fourni avec deux résistances. L’une est prévue pour l’inhalation indirecte avec une valeur de 0.8 ohm (utilisation entre 15 et 18 W). La seconde, pour l’inhalation directe avec une valeur de 0.3 ohm (utilisation entre 30 et 40 W). Le coffret comprend :

  • un Pod ;
  • un cordon USB ;
  • un mode d'emploi.

La batterie a une capacité de 3 000 mAh, ce qui la situe dans la moyenne haute des pod mods de ce format. Le revêtement de la batterie combine une finition douce au toucher et un sticker finition carbone au contact des doigts. Fabriqué en alliage de magnésium, le Kroma pèse environ 120 g.

Sa cartouche est teintée, mais assez transparente pour évaluer le niveau d’e-liquide sans la retirer. Pour les retraits, le fabricant conseille de pousser l’une des extrémités en maintenant la main sur la batterie. C’est possible, mais dans les faits, pas très pratique, car l’on a tendance à appuyer en même temps sur le fire.

En façade du Kroma, un écran lumineux regroupe les informations essentielles : la puissance sélectionnée, la durée d’inhalation, la vapeur de la résistance. Il intègre deux boutons de réglage pour ajuster les menus et la puissance. Malgré l’importante surface de déclenchement de l’écran, le Kroma ne permet pas une propension aux marques de doigts sur le bouton de déclenchement.

Le modèle Nord 2 de Smok

Le Nord 2 du fabricant chinois Smok est un pod agréable et simple à utiliser. Il intègre un écran OLED 0.69 pouces suffisamment lumineux. Ce dernier permet de voir :

  • le niveau de la batterie ;
  • la puissance, la valeur de la résistance ;
  • la tension délivrée.

Cet écran transforme également le Nord 2 en petit mod électronique. Vous pouvez donc régler la puissance entre 1 et 40 W en appuyant trois fois sur le bouton de déclenchement.

Deux cartouches d’une capacité de 4.5 ml sont fournies : une pour utiliser les résistances Nord et l’autre pour utiliser les résistances RPM. Cette polyvalence offre un large choix de puissance et d’airflow, quel que soit son style de vape.

Le Nord 2 fait bien son travail de petit modèle d’appoint pour vapoteur avancé et accompagne, sans problème, les fumeurs souhaitant découvrir la vape sur un modèle compact. Sous le pod, vous trouvez une connexion micro USB pour recharger le Nord 2. Le coffret ne comprend pas cependant d’USB-C. Cela constitue un détail, mais c’est un peu dommage. Sur ce genre de produit qui joue sur la simplicité, l’USB-C a en effet tout pour plaire.

Le remplissage de la cartouche se fait à l’aide d’un petit capuchon en caoutchouc à relever. Il faut forcément retirer la cartouche de la batterie pour voir le niveau de liquide, ce qui est dommage. Sur le Nord 2 de Smok, il manque aussi l’option du déclenchement automatique de la vape, une fonction qui plaît souvent aux débutants.

Le modèle GTX de Vaporesso

Le GTX Vaporesso s’adresse aux puristes du vapotage. Il est doté des caractéristiques techniques essentielles visant à faciliter la transition depuis la cigarette traditionnelle vers la vape. Il se présente comme un kit hybride permettant au vapoteur d’accéder à une vape directe et sans fioritures.

En pratique, cette cigarette électronique box minimaliste intègre une batterie endurante de 2 000 mAh et un écran OLED de 0.69 pouce. Elle abrite également une sortie de puissance allant de 5 à 40 W, ainsi qu’un port de charge type C de 2A. Au niveau du clearomiseur, elle utilise des résistances en mesh pour accentuer les saveurs accompagnées de réglage d’airflow efficace et sensible.

Le GTX mesure :

  • 127.5 mm de longueur ;
  • 29.3 mm de largeur ;
  • 22.7 mm d’épaisseur.

Construit en acier inoxydable, le réservoir est aussi sobre que sa paire, avec une forme linéaire. Il est toutefois pourvu d’un verre bulle. Le GTX se limite ainsi aux caractéristiques essentielles d’une vape MTL pour les débutants.

Le GTX de Vaporesso n’est cependant pas exempt de défauts, bien que minimes. Son système de remplissage est particulièrement fastidieux pour un kit destiné à un public lambda. Le vapoteur doit en effet être ôté à chaque opération.