Arrêter de fumer a différents effets sur les plans émotionnels et physiques. En effet, l'organisme réagit de diverses manières à l'arrêt de la consommation de la nicotine. Ces changements entraînent de nouvelles habitudes notamment dans la consommation de l'individu. Voici pourquoi on constate une prise de poids avec l'arrêt de la cigarette.

Des changements au niveau de l'appétit et du métabolisme

Fumer a deux effets qui peuvent entraîner une perte de poids. Il s'agit de la perte d'appétit et de l'augmentation du métabolisme. De ce fait, arrêter la cigarette permet de bénéficier de l'effet inverse.

Un regain d'appétit

L'arrêt de la nicotine a pour conséquence au bout de 5 jours un regain d'appétit. L'individu se met à manger plus régulièrement et à consommer plus d'aliments. Cet apport calorique entraîne souvent une prise de poids. Cette augmentation de l'appétit s'explique aussi par le besoin du cerveau de remplacer la nicotine par un autre carburant.

Le ralentissement du métabolisme

Se passer de la cigarette provoque un ralentissement du métabolisme. Pour y palier, il est important de suivre un régime spécifique ou de bien surveiller son alimentation. Par conséquent, l'organisme se met à stocker celles-ci sous forme de graisse. L'ex-fumeur commence ainsi à prendre quelques kilos au fil du temps. Dans ce cas, la pratique régulière d'un sport est conseillée afin d'équilibrer la balance énergétique.

Les systèmes de récompense et de compensation

Après avoir arrêté de fumer, il est souvent conseillé de s'accorder régulièrement une récompense. Par ailleurs, certaines personnes compensent l'arrêt de la cigarette avec des aliments. Cela installe de mauvaises habitudes.

La récompense

Se passer de la cigarette est source de frustration et de stress. De ce fait, même les professionnels conseillent aux ex-fumeurs de s'accorder des moments de récompense. Ainsi, tous les jours, l'individu s'installe devant sa télé ou un autre divertissement et consomme :

  • un gâteau
  • une boisson
  • des aliments à grignoter

Ces habitudes causent un surplus de calories qui a pour conséquence la prise de poids.

La compensation

Arrêter de fumer cause une angoisse assez pesante. Certains individus décident ainsi de remplacer la cigarette par des bonbons ou du chocolat. Généralement, une addiction à ces produits riches en sucre ou en glucides s'installe. Celle-ci entraîne à la fois la prise de quelques kilos en plus et un risque de diabète. D'ailleurs, des études ont analysé et confirmé ce type de comportement.

Les mauvaises habitudes

Les capacités d'endurance du fumeur sont souvent réduites. De ce fait, il n'a pas l'habitude de faire du sport. De plus, il saute souvent les repas et ne boit pas assez d'eau. Dès les premiers jours de l'arrêt de la cigarette, ces effets ou conséquences sont atténués.

Le sport

L'absence d'une activité physique cause chez l'ex-fumeur une prise de poids. En effet, il est difficile de commencer à pratiquer régulièrement un sport. Après un long moment resté inactif, l'individu a besoin d'une réelle motivation pour adopter une routine.

La qualité de l'alimentation

Même si sa consommation augmente, l'ex-fumeur a tendance à continuer à manger le même type de repas. Si ceux-ci ne sont pas assez équilibrés, ils procurent plus de calories que ce dont la personne a besoin. C'est cet excédent qui explique que la personne prend du poids.

La consommation d'eau

Le changement de métabolisme fait que l'organisme confond parfois la soif et la faim. En arrêtant de fumer, l'individu ressent plus souvent le besoin de manger que celui de boire. Or, l'eau joue un rôle essentiel dans le maintien du poids.

La prise de poids en cas d'arrêt de la cigarette est donc due à des causes psychologiques et biologiques. Le corps compense le manque laissé par la cigarette par des besoins accrus en sucre et en glucides. Il est donc important de bien surveiller son alimentation.